En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour disposer de services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plusX
 
FR EN NL

Demandez le programme ! Suivez l'actualité de La Piscine sur notre agenda .


Vernissage des expositions du printemps 2023

Vendredi 3 mars 2023 à partir de18h La Piscine inaugure ses nouvelles expositions.

ARISTIDE MAILLOL (1861-1944) : LA QUÊTE DE L’HARMONIE

25 février – 21 mai 2023

Coproduite avec les musées d’Orsay et de l’Orangerie et le Kunsthaus de Zurich et avec le soutien de la Fondation Maillol, cette exposition souhaite aujourd’hui rendre à Aristide Maillol la place qu’il mérite dans le panorama artistique du début du XXe siècle. Très attendue, cette rétrospective permettra de mieux connaître l’œuvre d’un artiste à la fois moderne et intemporel, qui a joué un rôle essentiel dans l’histoire de la sculpture : face à l’expressionisme de Rodin, il incarne les valeurs de clarté et d’équilibre des formes qui font de lui l’aboutissement de la grande tradition classique. L’exposition déroulera l’ensemble de sa carrière, mais développera en particulier la riche période précédant la première guerre mondiale, au cours de laquelle il découvre sa véritable vocation et s’affirme comme sculpteur.
Quelques œuvres de ses contemporains mettront en évidence tantôt la proximité de Maillol avec d’autres (Gauguin, Denis, Vuillard), tantôt ce qui lui donne une place à part dans l’histoire de la sculpture (Rodin, Matisse) ou encore le lien particulier qu’il a entretenu avec certains mécènes (Kessler, Morozov).

Commissariat Antoinette Le Normand-Romain, Ophélie Ferlier-Bouat, Alice Massé et Bruno Gaudichon

ODETTE LEPELTIER (1914-2006) : FORME ET COULEUR

18 février – 21 mai 2023

Conservant deux oeuvres importantes de l’artiste grâce à sa société d’Amis, le musée a acquis, en 2011, toutes les archives d’Odette Lepeltier. Véritable mémoire de l’artiste et récit exemplaire de la vie d’une céramiste associée à la diffusion commerciale qui s’élabore au cours du XXe siècle, ce fonds inestimable a trouvé naturellement sa place dans le cabinet d’arts graphiques du musée, en lien avec la collection de céramique moderne de La Piscine. Cette exposition permettra non seulement de présenter, d’étudier et de publier cet ensemble inédit et riche de 69 carnets et de plus de 1300 feuilles mais également d’exposer, pour la première fois depuis la disparition de l’artiste, des céramiques restées dans les collections familiales.

Commissariat général Amandine Delcourt, documentaliste

Commissariat scientifique Madeleine Jacomet, historienne de l’art

COMPLÈTEMENT MARTEAU ?

18 février – 21 mai 2023

En parallèle de l’exposition Aristide Maillol : La quête de l’harmonie qui ouvre le 25 février, le musée de Roubaix revient sur une commande d’exception à laquelle l’artiste participa. En 1925, la maison Fontaine et Cie, entreprise familiale de quincaillerie et serrurerie décorative fondée en 1740, est dirigée par deux frères, Henri-Xavier et Lucien Fontaine, qui cherchent, en faisant appel à des sculpteurs de renom, à moderniser la production et à développer une gamme prestigieuse destinée à une élite aisée et raffinée.

Commissariat général Alice Massé et Bruno Gaudichon

ROBERT DROULERS (1920-1994) : L’ÉCHAPPÉE BELLE

18 février – 21 mai 2023

Artiste autodidacte né à Lille en 1920, issu d’un milieu bourgeois, Robert Droulers peint dès son adolescence, d’abord sur le motif dans la région lilloise et en Belgique, puis, à partir des années 1950, davantage en atelier.
Les musées Estrine et La Piscine s’associent pour produire une exposition d’envergure en deux volets concomitants explorant la diversité des médiums abordés par cet artiste polyvalent : dessins (encres, aquarelles, gouaches) mais aussi collages et estampes (monotypes, linogravures, pointes sèches), peintures (sur bois ou sur toile) mais aussi oeuvres en volume (sculptures, textiles, mobilier, architecture).

Commissariat Alice Massé et Bruno Gaudichon

MARC ALBERGHINA : CHRONOS

18 février – 21 mai 2023

Vivant et travaillant à Vallauris, Marc Alberghina (né en 1959) explore les nombreuses relations entre les racines méditerranéennes de la cité et le glorieux passé de son industrie faïencière. Son usage de la céramique est totalement au service d’une narration autour de thématiques existentielles et environnementales.

Commissariat Sylvette Botella-Gaudichon

VINCENT TAVERNIER : FIGURES LIBRES

dans le cadre de Belles feuilles et petits papiers

18 février – 21 mai 2023

Vendredi 3 mars 2023, 18h00

Gratuit

Retour au listing