En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour disposer de services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plusX
 
FR EN NL

Saison d’exposition du printemps 2020

MARCEL GROMAIRE

L’élégance de la force

Inédite par son ampleur et sa richesse, l’exposition présente d’emblée les racines et les sources de l’artiste, son attachement à son village natal de Noyelles-sur-Sambre, dans le Nord. Elle s’attache aussi à la marque du traumatisme de la Grande Guerre et exprime la dimension primitiviste d’un message artistique très singulier, ses connexions avec l’art nègre ou avec l’art roman et gothique. Entre la rigueur de la grille cubiste qui hanta cette génération sur la scène artistique française et l’expressionnisme flamand qui trahit l’origine septentrionale de l’artiste, des premières recherches aux œuvres des dernières années, l’exposition souligne la définition progressive d’une manière personnelle unique et étonnamment reconnaissable, marquée par une géométrisation vigoureuse des volumes, un cerne graphique très présent et une palette simplifiée.

LES MARCEL GROMAIRE DE LA PISCINE

Marcel Gromaire est un artiste très présent dans les collections de La Piscine. Deux toiles monumentales structurent en effet le parcours du visiteur, depuis L’Abolition de l’esclavage qui l’accueille dans le hall d’entrée jusqu’aux Loisirs qui évoque, au terme de la grande galerie de sculptures, le décor du pavillon de la Manufacture de Sèvres lors de l’Exposition internationale de 1937.

En 2017, s’est ajoutée la très importante donation, par la belle-fille de l’artiste, de 163 gravures qui seront présentées dans les cabines du

rez-de-chaussée du bassin.

Constitué par Gromaire lui-même pour être remis à un musée, cet ensemble retrace toute la production gravée du peintre suivant son évolution stylistique et ses diverses sources d’inspiration, et proposant pour certaines gravures plusieurs états qui permettent de retrouver le cheminement créatif.

AUTOUR DE « L’ABOLITION DE L’ESCLAVAGE » DE MARCEL GROMAIRE

Au cœur de la rétrospective Marcel Gromaire, la salle de contextualisation historique sera dédiée à un focus sur L’Abolition de l’esclavage qui célèbre tout à la fois les décisions républicaines de l’An II et de 1848, autour des figures exemplaires de Victor Schoelcher et de Marianne.

Grâce aux dessins préparatoires offerts au musée par le fils de l’artiste en 2001 et aux prêts consentis par la Bibliothèque nationale de France (pour le carnet d’esquisses) et le Fonds municipal d’art contemporain de la ville de Paris (pour le modello), sera retracée la genèse de cette composition humaniste, depuis la commande de l’État (en 1949, dans le cadre des célébrations du centenaire de 1848, pour la salle des séances de l’Assemblée de l’Union française au château de Versailles), jusqu’à son dépôt en 1991 par le Centre national des arts plastiques à Roubaix (où ses dimensions décident de la largeur du hall d’entrée du nouveau musée inauguré en 2001).

SOPHIE HONG

Des feuilles du mûrier le temps fait des robes de soie

La Piscine présente le travail exceptionnel de la styliste Sophie Hong. Créatrice singulière – peintre, céramiste, designer, éditrice – Sophie Hong se partage entre Taiwan et Paris.

Pour Sophie Hong, un vêtement est une œuvre d’art à laquelle chacun répond avec ses émotions. Les vêtements, pour les hommes autant que pour les femmes, frappent par leur simplicité autant que par leur qualité visuelle résolument contemporaine. Sans jamais renoncer à la fonctionnalité, elle joue avec les coupes, l’endroit, l’envers, les épaisseurs, les bordures et ourlets, les broderies, les boutons et les plis qui donnent au tissu son volume. Artiste avant tout, elle habille souvent les artistes et travaille auprès d’eux dans leurs créations : musiciens, acteurs, danseurs…

CARTE BLANCHE À LA GALERIE DE L’ANCIENNE POSTE

La Galerie de l’Ancienne Poste affirme depuis plus de 20 ans la volonté de promouvoir l’image artistique et contemporaine de la céramique en conviant tout au long de l’année des artistes céramistes de renom à venir exposer leurs dernières créations à Toucy (Yonne), charmante petite ville située à 20 km d’Auxerre.

Dans le cadre d’un hôtel particulier du XVIIe siècle, la galerie organise six à sept expositions par an, en accentuant depuis quelques années la diversité géographique et expressive des artistes programmés.

La Galerie de l’Ancienne Poste est aujourd’hui considérée comme un lieu majeur de confrontation des courants de la céramique européenne comme en témoignent les quatre artistes présentés : la finlandaise Erna Aaltonen, le français Laurent Petit, l’anglaise Ursula Morley-Price et la belge Ann Van Hoey.

31 juillet - 20 septembre

Plein : 11€ / Réduit : 9€

Retour au listing