En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour disposer de services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plusX
 

Trois œuvres du musée s’exposent au musée d’Orsay 

Les œuvres de La Piscine ont le goût du voyage ! Dans le cadre de l’exposition-évènement « Le modèle noir de Géricault à Matisse » présentée au musée d’Orsay du 26 mars au 21 juillet 2019, pas moins de trois peintures du musée ont pris le large vers les bords de Seine : A vendre, esclaves au Caire de Jean-Léon Gérôme, La Charité d’Alexandre Laemlein et, pour la première fois, un tableau du peintre roubaisien Rémy Cogghe, Le Repos du modèle.

Ces trois œuvres ont pris place sur les cimaises du musée parisien au sein de la première exposition en France consacrée aux modèles noirs des XIXe et XXe siècles. En mettant en avant le dialogue avec l’artiste, l’exposition explore notamment la manière dont évolue la représentation des sujets noirs dans les œuvres majeures de Théodore Géricault, Charles Cordier, Jean-Baptiste Carpeaux, Édouard Manet, Paul Cézanne et Henri Matisse, ainsi que des photographes Nadar et Carjat.

Cette exposition trouve un écho tout particulier dans le Printemps algérien de La Piscine présentant la rétrospective L’Algérie de Gustave Guillaumet (qui bénéficie elle-même de prêts exceptionnels du musée d’Orsay), ainsi que dans l’exposition L’Orient des peintres, du rêve à la lumière présentée au musée Marmottan Monet du 7 mars au 21 juillet 2019.

Entre exotisme et ambition ethnographique, artistes et modèles, la conjoncture de ces trois événements portant chacun un regard singulier sur l’orientalisme permet de poser un éclairage nouveau sur ce courant, véritable miroir de son époque.

 

Pour en savoir plus :

 

Après la fin de l’exposition parisienne, Le Repos du modèle de Rémy Cogghe traversera l’atlantique direction Pointe-à-Pitre et le Mémorial ACTe pour la dernière étape de l’exposition qui se tiendra du 13 septembre au 29 décembre 2019.

 

Légendes :

Jean-Léon Gérôme (1824-1904), A vendre, esclaves au Caire, 1873. Huile sur toile. Legs de M. Pierre Henri Selosse au musée de Roubaix en 1924.

Rémy Cogghe (1854-1935), Le Repos du modèle, 1882. Huile sur toile. Don de la commission des Ecoles Académiques de la Ville de Roubaix en 1882.

Alexandre Laemlein (1813-1871), La Charité, 1845. Huile sur toile. Achat par la Ville de Roubaix en 2017 avec le soutien du Fonds Régional d’Acquisition des Musées.

Consultez également