En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour disposer de services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plusX
Trier par période
  • Chaque semaine
  • En Juin
  • En Juillet
  • En Aout
Autres tris
Les rendez-vous 2017
  • Tous les Dimanches
    • Visite guidée des collections permanentes et bâtiment : De 16h à 17h
    • Animation jeune public, collections ou exposition temporaire : De 16h à 17h30
    • COURS DE L'ECOLE DU LOUVRE : Musique et Arts au XXe siècle : > 18h30 - 20h LE SON, RÉVÉLATEUR D’ESPACE par Déborah Laks.
 
Accueil » Expositions » En cours » NOUVEL ACCROCHAGE : L’art animalier du XXe siècle

NOUVEL ACCROCHAGE : L’art animalier du XXe siècle

A partir du 25 novembre 2016

Dans sa programmation événementielle, La Piscine tient à régulièrement mettre en valeur ses collections à l’occasion d’expositions temporaires ou de publications.
Parmi les richesses de ce patrimoine, le fonds animalier du XXe siècle est particulièrement remarquable par son ampleur et sa diversité. Après quelques expositions monographiques puisant dans cet ensemble (Pompon, Poupelet, Lémar…), La Piscine a souhaité valoriser la cohérence et la richesse de toute sa galerie animalière du XXe siècle. Ce travail d’étude a suscité, sur place, l’idée d’une exposition temporaire, présentée in situ, dans l’ancienne entrée des ailes de baignoires de la piscine et dans une salle adjacente, reliant la rue intérieure et les futures salles consacrées au Groupe de Roubaix.

Imaginée notamment à partir du contenu des visites et ateliers proposés aux jeunes publics, cette présentation permet de montrer en permanence des ensembles importants (Bugatti, Pompon, Poupelet, Lémar…) mais aussi de révéler des acquisitions, dons ou dépôts récents anticipant l’enrichissement du parcours que promet le futur agrandissement du musée.

La scénographie de cette présentation a été confiée à Cédric Guerlus. Elle est soutenue par la Région des Hauts-de-France.

Légende :
Marcel LÉMAR
Deux foxes, face à face, 1920-1941
Bronze à la cire perdue sur socle en marbre.
Dépôt du Musée national d’art moderne au musée de Roubaix en 1994.
Photo : A. Leprince.

Consultez également