Des outils numériques d’aide à la visite

Depuis sa création La Piscine a pour mission de rendre accessibles à tous ses collections et d’élargir les horizons de chacun. C’est dans cette optique d’accessibilité, de (re)découverte des œuvres mais aussi dans un souci constant de s’adapter aux attentes des publics que différents dispositifs de médiation numérique ont été imaginés. Outre un audioguide revu et enrichi et disponible en français, anglais et néerlandais, La Piscine propose :

Deux parcours sur tablette tactile pour les jeunes publics (6 à 12 ans)
Grâce à deux itinéraires d’environ une heure, le jeune visiteur est amené à découvrir autrement 15 œuvres. Camille, notre mascotte, l’accompagne dans un esprit ludique pour observer différemment, proposer d’autres éclairages, approfondir les connaissances, raconter la grande et parfois la petite histoire des collections. 30 tablettes sont mises à disposition à l’accueil.
Gratuit. Emprunt uniquement sur remise d’une pièce d’identité en cours de validité. Dans la limite des tablettes disponibles.

Des cartels numériques pour plonger dans l’atelier du sculpteur
La restitution à l’identique de l’atelier d’Henri Bouchard et de ses 900 sculptures est l’un des points d’orgue du projet d’agrandissement. Sans altérer l’effet immersif de cet espace, les cartels numériques proposés permettent d’identifier et de découvrir la totalité des œuvres présentes dans l’atelier et d’en apprendre davantage à travers diverses thématiques.

Quatre films didactiques sur les techniques de la sculpture
Pour la nouvelle section consacrée aux matériaux et aux techniques de la sculpture, le musée a imaginé quatre courts films d’animation qui explicitent les différentes étapes du modelage, du moulage, de la taille et de la fonte.
Ce dispositif fait l’objet d’une collaboration avec le musée des Beaux-arts de Lyon. Il a été réalisé grâce au soutien du Cercle des Entreprises Mécènes de La Piscine.

Un espace de projection vidéo sur la sculpture dans l’Histoire
À travers la projection d’extraits de films d’archives, les visiteurs découvrent diverses problématiques liées à la sculpture (fabrication, édition, commandes, expositions, censure, etc.).

Des focus interactifs autour du Panorama de la Grand Place en 1911
Commandé pour l’Exposition internationale de 1911, ce spectaculaire panorama figurant l’inauguration du nouvel hôtel de ville de Roubaix interpelle le visiteur tant par son sujet que par ses dimensions. Le dispositif numérique crée permet notamment d’explorer les détails de cette œuvre, de comprendre sa fabrication ainsi que l’histoire étonnante de son sauvetage et de sa restauration.
Cet outil est réalisé grâce au soutien financier de la société Verspieren.