En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour disposer de services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plusX
 
FR EN NL

Demandez le programme ! Suivez l'actualité de La Piscine sur notre agenda .


Les Gérard Cochet (1888-1969) de La Piscine

19 mars —29 mai 2022

Dans la lignée des expositions Jean Martin : De l’atelier à la scène, Edouard Pignon : Du rythme entre les choses ou encore Marc Chagall : L’épaisseur des rêves, La Piscine présente cet été un remarquable ensemble de dessins de costumes et de décors de théâtre et de ballet du peintre et graveur Gérard Cochet (1888-1969), réunis à Roubaix grâce à une donation exceptionnelle de la famille de l’artiste, consentie au musée en 2009.

Né à Avranches, Gérard Cochet grandit à Nantes où il s’initie très jeune à la peinture avec son ami Amédée de La Patellière (1890-1932), tout en poursuivant des études classiques à l’école des Beaux-Arts de Nantes puis à l’Académie Julian à Paris. Après la première guerre où il fut blessé et perdit un oeil, il engage une belle carrière, scandée par de régulières participations aux salons de la Nationale des Beaux-Arts, des Indépendants, d’Automne et de la Jeune Gravure Contemporaine. Parallèlement à sa carrière de graveur, il développe un oeuvre peint qui le rapproche de la Jeune Peinture Française dont les membres les plus représentatifs sont Dunoyer de Segonzac, Marcel Gromaire, Charles Dufresnes et ses amis Yves Alix et Robert Lotiron. Ce mouvement informel incarne, pour le critique Claude Roger-Marx, une certaine « mesure française ». Ils élaborent un réalisme renouvelé et affirment un certain sensualisme. Gérard Cochet sera le peintre des paysages et des paysans de la Manche, des champs de course, des intérieurs bourgeois et évoquera aussi régulièrement l’univers du théâtre et de la musique, qu’il affectionna tant et que cette exposition met en valeur en présentant les projets de costumes et de décors pour les productions Manon Lescaut de l’abbé Prévost et Jules Massenet (1938), Les Noces de Figaro de Mozart (1939) et Amphytrion 38 de Jean Giraudoux et Marcel Bertrand (1944), auxquelles il collabora.

Commissariat Patrick Descamps et Amandine Delcourt
Catalogue publié à l’occasion de l’exposition aux éditions Snoeck

Légende : Gérard Cochet, Étude pour le décor de la pièce Amphitryon,
vers 1943. Gouache, craie bleue sur papier cartonné gris-vert.
Don de la famille de l’artiste au musée de Roubaix en 2009. Photo : A. Leprince. Design graphique : Les produits de l’épicerie

Consultez également