En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour disposer de services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plusX
 
FR EN NL

JULIAN SCHWARZ : DE LA FEUILLE A L’AUBIER

20 mars —30 mai 2021

Julian Schwarz est né en 1949 à Birmingham. C’est à la Slade School of Art de Londres, qu’il étudie la sculpture dans les années 70. Depuis 1990, il vit et travaille en France. Parallèlement à son œuvre en volume il entreprend un travail de gravure sur bois. La force expressionniste qui se révèle dans ses gravures gagne en austérité dans ses sculptures matricielles. Ses premières pièces sont des compositions savantes, des songes d’architectures de bois, des assemblages de formes jointes presque mathématiquement. Au début des années 2000, Julian Schwarz délaisse ce travail complexe pour repenser son engagement esthétique et sa connaissance de la matière. Il sculpte, sans machines, avec les outils traditionnels des artisans, dans l’entièreté des troncs de différentes essences, des œuvres qui pourraient être des bols, des urnes, des coupes mais qui par leur format et leur masse deviennent des réceptacles organiques, sensuels et enveloppants. L’artiste poursuit son œuvre dans la plénitude de sa pratique préférant créer « des vaisseaux plutôt que de la vaisselle ». Ses œuvres se trouvent dans de nombreuses collections privées et publiques : le Centre national des arts plastiques, le Musée des Arts Décoratifs à Paris, la Henry Moore Fondation, la Tate et le Victoria and Albert Museum à Londres…

Commissariat Sylvette Botella-Gaudichon

Catalogue édité à l’occasion de l’exposition

La scénographie est réalisée grâce au généreux concours des
peintures Couleurs de Tollens.

Légende :
Julian Schwarz
Peuplier, 2006
Bois
Collection particulière
Photo : DR

Consultez également