En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour disposer de services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plusX
 

Pablo PICASSO, Compotier poisson, 1958-1959

Pablo PICASSO (Malaga, 1881 – Mougins, 1973)

 

C’est à la fin des années 1950 que l’orfèvre François Hugo a, d’après des dessins originaux de Pablo Picasso et en collaboration étroite avec ce dernier, réalisé en argent fin martelé, repoussé et ciselé, une série de quatre compotiers dont la forme du plateau détermine le nom du modèle (trèfle, rond, ovale et poisson). Témoignant d’un travail longtemps resté confidentiel (chacun des quatre compotiers ne fut édité qu’à onze exemplaires), cette superbe pièce d’argenterie enrichit et compléte le fonds Picasso du musée. Elle contribue à faire mieux connaître les créations d’arts appliqués de l’artiste installé dans le Sud de la France après guerre.

Cette oeuvre offre en outre un magnifique contrepoint, dans les collections du musée, aux quatre petits médaillons en or que l’atelier Hugo exécuta, vers 1967-1970, d’après les plateaux des grands compotiers. Sans équivalent dans les collections publiques françaises, ces bijoux et ce compotier illustrent à merveille la manière dont Picasso s’affranchit des traditions de l’orfèvrerie pour faire contraster l’extrême raffinement des matériaux avec des formes, des motifs et une manière empreints d’une simplicité délibérée.

Cette œuvre est présentée dans la vitrine Picasso le long du grand bassin.

Légende :

Pablo PICASSO (Malaga, 1881 – Mougins, 1973)
Compotier poisson, 1958-1959
Argent
Dépôt du Centre National des Arts Plastiques (FNAC 1164) en 2011.
Photo : Alain Leprince

Consultez également