En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour disposer de services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plusX
 

Gustave Miklos, Buste de femme, 1929

Gustave Miklos (Budapest, 1888 – Oyonnax, 1967)

 

Formé à l’École royale des arts décoratifs de Budapest avant de gagner Paris en 1909, Gustave Miklos s’impose d’abord comme peintre et sculpteur. Découvert, au Salon de 1920, par le couturier et mécène, Jacques Doucet, il conçoit pour son studio de Neuilly, avec Pierre Legrain, meubles, verrières, sculptures et tapis. En 1922, il entame avec le graveur et éditeur François-Louis Schmied une collaboration régulière et signe illustrations et reliures de ses livres. Membre fondateur, en 1930, avec les frères Martel, de l’Union des Artistes Modernes, Miklos orne l’extérieur du pavillon du groupe à l’Exposition universelle de 1937 d’un bas-relief monumental.
Avec ce Buste de femme qui trahit l’influence marquante de Brancusi et des arts premiers, c’est une signature essentielle de la sculpture moderniste et un artiste passionné par la question de l’objet qui intègre les collections du musée de Roubaix.
Ce plâtre original bénéficie en outre d’une provenance prestigieuse. Acquis en 1971, auprès de la veuve de l’artiste, par Félix Marcilhac (historien de l’art, expert, galeriste et collectionneur hors du commun, spécialiste de réputation internationale dans le domaine de l’Art nouveau et de l’Art déco), il fut soustrait en mars dernier à l’historique dispersion en vente publique de sa collection privée, au bénéfice de La Piscine.

Légende :
Gustave Miklos (Budapest, 1888 – Oyonnax, 1967)
Buste de femme, 1929
Plâtre original ; patine gris foncé.
H. 42 ; L. 256 ; P. 13 cm.
Don de Félix Marcilhac Sr en 2014.
Photo : Alain Leprince

Consultez également