En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour disposer de services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plusX
 

Auguste Rodin, Buste de Lady Victoria Sackville

Auguste Rodin (Paris, 1840 – 1917, Meudon)

 

Ce buste représente Victoria Sackville qui était la fille illégitime d’une danseuse gitane et de Lionel Sackville West qu’elle suivit à Washington lorsqu’il y fut nommé ambassadeur de Grande-Bretagne aux États-Unis. Garantie dans son nom par un mariage avec un cousin portant les mêmes noms que son père, elle s’identifia au célèbre château de Knole, l’une des plus prestigieuses propriétés d’Angleterre où elle reçut la plus haute société du temps. Modèle de Paul Helleu, de John Singer Sargent et de Carolus-Duran, elle posa pour Rodin, à Paris en novembre 1913, puis, au début de 1914, sur la Riviera où l’artiste était installé avec sa compagne, Rose Beuret.

Le plâtre acquis par Roubaix correspond au premier modèle qui ne convint pas à Lady Sackville et dont Gabriel Hanotaux chez qui résidait Rodin dans le sud de la France avait conservé la terre cuite originale, aujourd’hui disparue. Il existe une seconde épreuve de ce modèle, offerte en 1987 à la National Gallery de Washington par la fondation B. Gerald Cantor. Le musée Rodin conserve d’autres versions de ce portrait, et notamment l’un des deux états en marbre, réalisé par le praticien Aristide Rousaud entre 1914 et 1916.

Cette première version, la plus dynamique, est une œuvre exceptionnelle qui n’a donc pas d’équivalent dans les collections publiques françaises. Par sa fille, la romancière Vita Sackville – West, qui fut très proche de Virginia Woolf, Lady Sackville est liée à l’histoire du groupe de Bloomsbury, auquel La Piscine a consacré une exposition et une importante publication.

Cette œuvre est actuellement présentée dans la section « Portraits sculptés » de la galerie de sculpture.

Légende :

Auguste Rodin (Paris, 1840 – 1917, Meudon)
Buste de Lady Victoria Sackville – West, 1913-1914
Plâtre
H. 46,8 ; L. 47,5 ; P. 37cm
Achat du musée en 2012
Photo : Alain Leprince

Ecoutez le commentaire de cette oeuvre :

Consultez également