En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour disposer de services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plusX
 

Simon Albert BUSSY, La Pie bleue de l’Himalaya, 1925

Simon Albert BUSSY (Dole, 1870-Londres, 1954)

 

Avec son ami Matisse, Simon Bussy fut l’élève de Gustave Moreau. Ayant rencontré Roger Fry, il s’installe en 1901 à Londres où il épouse la soeur de Lytton Strachey, Dorothy, qui le lie définitivement au groupe de Bloomsbury et aux ateliers Omega. Bussy présente régulièrement son travail de portraitiste subtil, et souvent iconoclaste, et d’animalier délicat à Londres, et plus occasionnellement à Paris. En 1927, Bussy fixe les caractéristiques de son oeuvre animalier dans les planches traitées en larges aplats de couleurs vives du Bestiaire qui accompagnent les poèmes en prose de Francis de Miomandre. La Pie bleue de l’Himalaya exprime parfaitement ces « portraits de bêtes », héros d’une faune exotique et féerique qui sont la grande originalité de l’artiste. En 1926, la manufacture de la Savonnerie réalisa, d’après cette toile lumineuse, une tapisserie que conserve le Mobilier national.

Cette œuvre est présentée dans la salle consacrée à l’art animalier du XXe siècle.

Légende :

Simon Albert BUSSY (Dole, 1870-Londres, 1954)
La Pie bleue de l’Himalaya, 1925
Huile sur toile
H. 92,5 ; L. 74 cm
Achat de l’État en 1928, dépôt du Musée national d’art moderne / Centre Pompidou en 1995
Photo : Arnaud Loubry

Consultez également