En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour disposer de services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plusX
 

Eric KENNINGTON, La cuisine ambulante, 1914

Eric KENNINGTON (Londres, 1888 – Reding, 1960)

 

Seule œuvre de l’Anglais Eric Kennington conservée dans un musée français, ce tableau s’impose par son association étrange d’une technique de peinture très léchée à des collages de matières et à une inscription énigmatique, « The third sex », qui contribue à l’impression de modernité.

L’œuvre fut présentée à l’exposition de la Société Internationale, à Londres, en 1914, sous le titre The Costermongers (les marchands des quatre-saisons) et illustre une scène urbaine ordinaire dans la capitale britannique. Cette thématique rejoint les sources d’inspiration des membres du groupe de Camden Town, fondé en 1911. Mais Kennington évoque cet univers banal avec plus d’objectivité que de poésie et propose en fait ici une lecture expressionniste des cadrages très serrés et de l’anecdotisme précis de la peinture anglaise du XIXe siècle.

Eric Kennington connut une carrière originale, passant de la peinture (son œuvre de peintre de guerre se découvre à l’Imperial War museum de Londres, celui de portraitiste à la National Portrait Gallery) à la gravure (il fut le premier illustrateur des Sept Piliers de la sagesse de T.E. Lawrence en 1926) et à la sculpture.

Cette toile est présentée dans la salle de la Figure moderne.

Légende :

Eric KENNINGTON (Londres, 1888 – Reding, 1960)
La cuisine ambulante, 1914
Huile et collage sur toile
H. 132 ; L. 122,3 cm
Don Edmund Davis au musée du Luxembourg en 1915 ; Dépôt du Musée national d’art moderne / Centre Pompidou en 1994
Photo: Alain Leprince

Ecoutez le commentaire de cette oeuvre :

Consultez également