En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour disposer de services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plusX
 

Émile Bernard, Autoportrait, 1897

Émile Bernard (Lille, 1868 – Paris, 1941)

 

Né à Lille et un temps tenté par l’industrie textile nordiste, Émile Bernard est une figure encore mal connue de la modernité. Son compagnonnage puis ses conflits avec Gauguin ont contribué à brouiller les pistes d’une biographie que le peintre avait lui-même emmêlée à dessein.

Cet autoportrait est visiblement un fragment d’une œuvre plus grande, coupée ; la signature lacunaire et l’état des lisières ne laissent pas de doute. Il s’agit d’une œuvre très proche du célèbre Autoportrait au vase de fleurs de la même année et qui appartient au Rijksmuseum d’Amsterdam. Mais la composition plus resserrée, avec le cadre blanc décalé dans le coin supérieur droit, gagne en intensité et trahit un sentiment japonisant flagrant. Moins conquérant que sombre, le peintre semble ici absent, dans une ambiance mélancolique dont le camaïeu de bleu semble annoncer les toiles à venir du jeune Picasso.

Grâce à la générosité de Madame Harscoët, Émile Bernard prend fortement place dans les collections de La Piscine où sont regroupées désormais, autour de cette toile emblématique, un bel ensemble d’œuvres et de documentation dont le catalogue a été publié en 2014.

Légende :

Émile BERNARD (Lille, 1868 – Paris, 1941)
Autoportrait, 1897
S.D.h.g. : [Emi]le Bernard 97
Huile sur toile
H. 365 ; L. 295 cm
Don de Madame Harscoët-Maire en 2014.
Photo : Alain Leprince

Consultez également