En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour disposer de services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plusX
 

Raoul DUFY, Le Tapis vert ou La Partie de baccara, 1925

Raoul DUFY (Le Havre, 1877 – Forcalquier, 1953)

 

À l’occasion de l’Exposition internationale des Arts Décoratifs de 1925, Dufy conçoit avec Artigas une fontaine lumineuse monumentale pour le pavillon de la revue La Renaissance. Il compose également quatorze tentures pour décorer Orgues, l’une des trois péniches de réception que le couturier Paul Poiret a aménagées et installées sur les quais de la Seine. Ces grandes décorations sont réalisées en couleurs rongeantes dans les ateliers du soyeux lyonnais Bianchini-Férier à Tournon. Le thème de chaque tenture, évoquant une scène de la vie mondaine contemporaine où déambulent des silhouettes féminines vêtues de robes de Poiret dessinées par Dufy, est imprimé sur trois lès horizontaux de toile de couleurs différentes rappelant la manière des peintures de l’artiste. Cet ensemble est ceint d’une bordure de tissu imprimé traitée comme un cadre de tableau. Issue d’un bel ensemble de dessins provenant du legs de la veuve du peintre à l’État français, cette lumineuse étude rappelle brillamment l’apport de Dufy à l’un des grands événements du renouveau de l’art décoratif au XXe siècle.

En raison de leur fragilité, les œuvres sur papier ne sont présentées qu’exceptionnellement, dans les cabines de dessins le long du grand bassin.

Légende :

Raoul DUFY (Le Havre, 1877 – Forcalquier, 1953)
Le Tapis vert ou La Partie de baccara, 1925
Mine de plomb, gouache et encre sur papier
H. 28 ; L. 44 cm
Dépôt du Musée national d’art moderne / Centre Pompidou en 1990
Photo : Alain Leprince
ADAGP, Paris, 2015

Consultez également