En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour disposer de services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plusX
 

Pierre-Victor GALLAND, Montage de huit dessins

Pierre-Victor GALLAND (Genève, 1822 – Paris, 1892)

 

Quelques années après le décès de Galland, peut-être sur les conseils de Victor Champier qui allait arriver à la tête de l’École nationale supérieure des arts et industrie textiles, les héritiers de l’artiste firent une donation au musée national de Roubaix. Des modelages en terre cuite, des études sur toile ou sur carton pour des décors architecturaux étaient complétés par un fonds graphique très important. La plupart des dessins avaient été réunis par l’artiste lui-même dans des montages très serrés qui servirent peut-être d’outil pédagogique à leur auteur pour son enseignement aux Arts décoratifs et aux Beaux-arts.

Il est difficile de relier ces projets, souvent très enlevés et très libres, à des compositions achevées. On peut penser que nombre de ces ébauches n’avaient d’autre finalité que de noter des hypothèses décoratives qui ensuite pourraient être utilisées pour des chantiers architecturaux commandés à Galland.

Dans ce montage cependant figure un projet de couverture ou de page de titre pour un manuel d’architecture décorative, peut-être une partie de l’ouvrage qu’il espéra longtemps éditer pour ses élèves du cours supérieur d’art décoratif qu’il créa en 1873 à l’École des beaux-arts.

En raison de leur fragilité, les œuvres sur papier ne sont présentées qu’exceptionnellement, dans les cabines de dessins le long du grand bassin.

Légende :

Pierre-Victor GALLAND (Genève, 1822 – Paris, 1892)
Montage de huit dessins
Techniques diverses sur papier
H. : 127 ; L. 82 cm
Don des héritiers de l’artiste en 1897
Photo : Alain Leprince

Consultez également