En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour disposer de services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plusX
 

Roger FRY, Coffre, 1916-1917

Roger FRY (Londres, 1866 – Londres, 1934) pour les ATELIERS OMEGA

 

Peintre, critique et historien d’art, Roger Fry est issu d’une riche famille quaker anglaise. Ami de Leonard Woolf qu’il a connu au King’s College de Cambridge, il fait partie des fondateurs du groupe de Bloomsbury dans lequel il joue un rôle essentiel de théoricien et d’organisateur.

En 1913, il crée avec Duncan Grant et Vanessa Bell les ateliers Omega dans la suite des Arts and Crafts de William Morris, dont ils sont les héritiers résolument modernistes, et dans l’esprit des ateliers Martine de Paul Poiret que Fry avait visités, à Paris, en 1912. Le principe était de mettre à la disposition d’artistes liés au postimpressionnisme des ateliers et une boutique, à Londres, pour créer et diffuser meubles, céramiques, tapis et autres objets. Les créations, non signées, portent la lettre grecque oméga comme seul signe distinctif.

Des problèmes de gestion et les conséquences de la guerre mettent fin à cette belle aventure utopique en 1919. En 1916, Rober Fry réalise l’aménagement et le mobilier de Lalla Vandervelde dont certains éléments sont aujourd’hui conservés au Victoria and Albert Museum, à Londres. Les meubles peints dans des couleurs vives et tranchées, avec des motifs décoratifs stylisés rappelant à la fois le synthétisme des bois gravés modernistes et le décor naïf du mobilier populaire, y sont très proches de l’esprit de ce coffre. La nature morte du panneau central est notamment la même que celle qu’inscrit l’artiste au pied du lit.

Légende :

Roger FRY (Londres, 1866 – Londres, 1934) pour les ATELIERS OMEGA
Coffre, 1916-1917
Bois peint
H. 43,2 ; L. 93,8 ; P. 45,7 cm
Achat avec le soutien du Fonds régional d’acquisition pour les musées en 2009
Photo : Alain Leprince

Consultez également