En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour disposer de services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plusX
 
FR EN

Les cours de l’École du Louvre

Ces séances proposent d’explorer les artifices utilisés par les femmes et les hommes, du XIVe siècle à nos jours, pour dessiner leur silhouette et peuvent être alors appréhendées comme une histoire des dessous (de la chausse à braguette médiévale aux soutiens gorge « pushup » des années 2000). Toutefois, c’est la problématique des métamorphoses du corps soumis aux diktats des modes successives qui sera privilégiée. Quelles sont les pièces de vêtements qui ont contraint les corps des femmes afin d’obtenir des tailles resserrées, des gorges pigeonnantes contrebalançant un fessier rehaussé à l’extrême ou des hanches démesurément élargies ? Quelles sont celles qui, à des moments précis de l’histoire des usages vestimentaires et des corps, ont aplati les poitrines et les ventres ? Comment les hommes eux-mêmes ont-ils exprimé leur virilité en bombant artificiellement les torses, en rajoutant des formes aux mollets ou aux braguettes ? Dissimulées sous le vêtement, toutes ces structures faites de fanons de baleine, de cerceaux de bois ou de rotin, de rembourrages, mais plus encore dotées de laçages, de ressorts ou de tissus élastiques, ont hissé le corps au rang de création culturelle tout en bannissant, à toute époque, l’idée de corps naturel.

Par Denis Bruna, docteur en Histoire de l’Art, H.D.R., conservateur, collections Mode et Textile antérieures à 1800, Musée des Arts décoratifs, Paris

Cycle thématique de 4 séances de 1 h 30 les vendredis de 18h 30 à 20h,

Auditorium Daniel Motte du musée

Ven. 29 mai 2020

XIVe -XVIe siècles : pourpoints, panserons et braguettes

Ven. 5 juin 2020

XVIIIe siècle : corps à baleines, paniers et bas rembourrés

Ven. 12 juin 2020

XIXe siècle : l’empire du corset

Ven. 19 juin 2020

XXe -XXIe siècles : soutiens gorge, gaines, guêpières et slips virils

Retour au listing