Accueil » Visites et Activités » Jeunes publics » Animations » Les Ados » Autour de nos collections

Autour de nos collections

Niveaux collège et lycée

Modelage éphémère

À l’aide de boulettes de terre et de quelques outils, chaque enfant donne de la consistance à une armature représentant un corps. La terre à modeler devient chair. Attention, tout comme le sculpteur qui ne conserve que très rarement cette étape de modelage, la réalisation est détruite en fin d’animation.

Plaque d’argile

Une plaque d’argile humide pour dessiner un poisson. Des outils pour estamper, tamponner, strier… afin de lui donner de la parure. Extraire le poisson, tester les ondulations, garder le bon mouvement sans tension au séchage.
Cuisson nécessaire : 20 €

Moulage

Fermer les deux parties d’un moule en plâtre préalablement tapissé de terre. Démouler pour en retirer l’animal en argile creux sans tête ni queue. Imaginer enfin les parties manquantes pour en faire une sculpture inédite.
Cuisson nécessaire : 20 €

Émaillage

Un œuf en biscuit à mettre en couleurs dans différents bains d’émaux ou d’engobes. Des motifs au pinceau rehaussent le tout. Une approche de l’émaillage qui nécessite une cuisson (20 €).

Le mouvement

Par quels moyens le mouvement peut-il être représenté ? La création d’un flipbook permet d’animer un personnage en réinvestissant certaines propositions. 

Le corps

Niveau collège
Le schéma corporel et l’évolution de sa représentation à travers les œuvres des collections du musée nous inspirent, en atelier, quelques postures où proportions et articulations sont travaillées. 

Le bestiaire anatomique

Les animaux de nos collections, leurs attitudes, leurs mouvements, leurs morphologies nous amènent à une radiographie imaginaire qui devient réelle, en atelier, en s’inspirant de mandibules, fémurs, crânes ou tibias animaliers. L’association de ces ossements nous amène à la création de races imaginaires.

Le bestiaire

Niveau collège
A travers les collections animalières des XIXe et XXe siècles, observation, analyse et description de l’évolution de la représentation de l’animal (diversifications des espèces, regards portés sur l’animal, techniques utilisées). En atelier, attitude et mouvement doivent caractériser un animal donné avant de traduire son pelage. 

La mythologie grecque

Uniquement dans les salles
Poséidon, Pan, Artémis, Amphitrite, Iphigénie… autant de récits, de croyances, de légendes de la Grèce antique

Les expressions

Quelle que soit l’expression, notre corps manifeste des signes extérieurs qui traduisent un sentiment, une émotion. Des expressions de la langue française nous permettent, en atelier, de travailler l’imaginaire.

Le rythme

Le rythme peut-être donné par la composition, par le graphisme, par la couleur, par le motif, par la gestuelle… la création de divers sons et bruitages permet d’appliquer ces données.

Le portrait

Portrait en buste, de trois quarts ou en pied, portrait réaliste, portrait prétexte, relations entre formes et fonds… la transcription des éléments du visage associée aux notions de proportions conduit à la réalisation d’un portrait qui s’inscrit sur un fond.

Propos d’hygiène

Uniquement dans les salles
Le concept architectural hygiéniste de la Piscine associé à la représentation, dans certaines de nos œuvres, des soins portés au corps, permettent d’aborder les notions d’hygiène.

Écriture et sonorité

Uniquement dans les salles
Une autre lecture pour une autre description de l’œuvre. D’autres dimensions sont données par la parole, l’écriture, le bruitage et le dessin : mise en sonorité, travail sur les variations du son et le corps de la lettre… donner une autre orchestration.

Dimension, format, cadrage

L’incidence des dimensions, des formats et des cadrages sur l’œuvre. À partir d’une image donnée, chacun crée une nouvelle situation en jouant avec ces trois notions.

Les couleurs

Niveau collège
Couleurs, mélanges, camaïeux, tons et contrastes permettent un survol de l’ensemble des collections du musée. En atelier, l’association de plusieurs couches picturales utilisant différents matériaux et outils produit des ambiances colorées variées.

La perspective

Les différents artifices utilisés par les peintres pour donner l’illusion de la troisième dimension. La perspective linéaire à point central de fuite est expérimentée lors de l’atelier. 

Les ambiances

Le sujet mais également les couleurs, le cadrage, le format, créent l’ambiance d’une œuvre. Une oeuvre, une ambiance, une lecture. Un mot donné, une autre ambiance, une autre lecture.

Lectures

A travers les collections du musée, cette animation propose une émergence de suggestions de lectures par le titre, par la symbolique, par les couleurs, par l’analyse comparative. En partant de reproductions, chacun en atelier, perturbe ou modifie une lecture d’œuvre.

Spatialité

Une arche, une voûte, une trouée, différents plans, différents tracés, différentes proportions… Peinture, sculpture et architecture se côtoient pour parler d’espace. A partir d’un dessin systématique, on parvient à une traduction de l’espace en trois dimensions.

Vue, toucher, ouïe, odorat

Uniquement dans les salles
La vue, le toucher, l’ouïe et l’odorat sont exploités à l’aide de l’ensemble des collections du musée, du bâtiment, du parcours des sens créé par Christian Astuguevieille, ainsi qu’avec des outils réalisés par l’équipe d’animateurs. Aucune création plastique n’est effectuée, seules des expériences ponctuent la séance.
Plusieurs objectifs : connaître ces 4 sens, les mettre en éveil, déclencher des sensations par rapport à l’ensemble des collections du musée, élaborer un vocabulaire sensoriel.

La teinture et les réserves

Animation de saison : d’avril à août
Depuis les colorants utilisés en passant par les problèmes de fixation de couleur et de qualité colorée, l’atelier propose un travail sur les réserves par liages, par application de paraffine, par coutures, par pliages, par compressions de tissu…

Le tissage

De l’ourdissage au tissage en passant par les armures et les apprêts… Autant de termes techniques pour parvenir à la création d’un tissage où diverses bandes de tissus s’associent à des fils, des cordons, des végétaux, des papiers… Une réalisation où la création joue avec la technique.

Le textile et les vêtements

Il ne s’agit pas d’une animation mais d’un parcours guidé d’1 heure. Une approche des vêtements présents dans les collections du musée permet d’analyser leurs formes, leurs matières, leurs couleurs, leurs accessoires et de les associer à une tendance.

Le textile et les matières

L’observation visuelle de pièces textiles des collections du musée jumelée à une approche tactile, sonore, voire olfactive, d’échantillons, permet, en atelier, la création d’un échantillon fait de fils, de papiers, de feutre, de tissus noués, agrafés, enrobés….

Le textile et les couleurs OU le textile et les compositions

Ces deux animations ont lieu dans l’atelier de CAO (création assistée par ordinateur)

La sérigraphie

La création d’un motif dans un cadre de sérigraphie permet de jouer avec les compositions et les couleurs et de sérigraphier sur différents supports.

La réhabilitation

Uniquement dans les salles
De l’ancienne piscine à l’actuel musée : repérages, traces, matériaux, transformations, décoration… serviront à comprendre ce qu’était et ce qu’est devenu le bâtiment.

 

INFORMATIONS PRATIQUES
Tarifs:
• Établissements roubaisiens : Gratuit
• Non-Roubaisiens : 77€ en semaine – 86€ le samedi après-midi, le dimanche et les jours fériés

Réservations uniquement par téléphone auprès du Service des Publics:

  • Centres sociaux et centres de loisirs
    Jean-Luc Houzé
    tél. (33/0)3 20 69 92 29 / fax (33/0)3 20 69 23 61

Le musée n’est pas accessible avant 11h, hors réservations jeunes publics.
Toutes les réservations sont à effectuer au minimum 30 jours avant la date souhaitée.
Toute réservation non décommandée avant 72h (hors samedi et dimanche) est facturée. Cette mesure est également valable pour les animations et visites guidées gratuites.
Le musée ne dispose pas d’espace de pique-nique.