En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour disposer de services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plusX
Trier par période
  • Chaque semaine
  • En Mai
  • En Juin
  • En Juillet
Autres tris
Les rendez-vous 2018Aucun événement
 
Accueil » Expositions » Passées » Présentation exceptionnelle des Camille Claudel de La Piscine

Présentation exceptionnelle des Camille Claudel de La Piscine

14 février > 1er avril 2018

En novembre dernier a eu lieu chez Artcurial une vente aux enchères historique du dernier ensemble d’œuvres appartenant à la famille de Camille Claudel et provenant de la collection des héritiers de la sœur de l’artiste, Louise de Massary. Douze des dix-sept œuvres mises en vente ont pu être préemptées et entrer ainsi dans les collections des musées français où elles pourront être admirées par un large public. La Piscine, après l’acquisition de L’Homme penché et le dépôt de La petite Châtelaine à la natte courbe, expose du 14 février au 1er avril Les Camille Claudel de La Piscine et propose aux visiteurs de (re)découvrir les 8 sculptures de l’artiste conservées à Roubaix.

La Petite Châtelaine à la natte courbe et L’Homme penché seront tous deux dévoilés pour la première fois au public depuis leur arrivée dans les collections du musée. Les deux œuvres seront montrées dans une des salles du parcours permanent, réaménagée pour l’occasion, aux côtés des autres sculptures de Camille Claudel présentes dans les collections du musée. Cette exposition temporaire Les Camille Claudel de La Piscine fait écho à la grande rétrospective de 2014 : Camille Claudel (1864-1943). Au miroir d’un art nouveau qui avait eu un grand succès à La Piscine.

Parmi les richesses du musée La Piscine l’ensemble des œuvres de l’artiste est assurément un élément fondamental. En effet, entre La Piscine et Camille Claudel c’est une grande histoire d’amour qui commence en 1994 avec le dépôt par le Centre National des Arts Plastiques du Buste d’Auguste Rodin. En 1995, le musée fait l’acquisition exceptionnelle de La Petite Châtelaine grâce à l’État, la Région et une souscription publique qui a mobilisé de nombreux contributeurs privés. Ce buste, considéré comme la Joconde du musée, fait rapidement la fierté des Roubaisiens et devient l’un des emblèmes du musée. À l’ouverture de La Piscine, en octobre 2001, le musée assume avec force son engagement pour la sculpture notamment en présentant sa grande galerie de statuaire dans le bassin de la piscine réhabilitée et continue d’année en année à enrichir sa collection Claudel. En 2005, avec l’aide du Fonds Régional d’Acquisitions pour les Musées, le musée acquiert Les Causeuses et Chienne rongeant un os. En 2007, Torse de femme accroupie entre dans les collections avec l’aide de la Société des Amis du Musée, de l’État, de la Région et de plusieurs mécènes. En 2008, avec le soutien du Fonds Régional d’Acquisition pour les Musées et le mécénat du CIC Nord Ouest, l’Implorante intègre la collection. Cette histoire d’amour continue et se transforme même en véritable conte de fée !

Cette présentation exceptionnelle et l’exposition Les gouachés, un art unique et ignoré sont à découvrir jusqu’au 1er avril. Il s’agit des deux dernières expositions avant la fermeture pour 6 mois de réaménagement et la réouverture du musée agrandi à l’automne 2018.

 A l’occasion de cet accrochage exceptionnel, La Piscine a mis en ligne l’ensemble du fonds des Camille Claudel du musée sur sa base numérique illustrée et enrichie accessible ici.

Les Camille Claudel (1864-1943) de La Piscine
Du 14 février au 1er avril 2018
8 sculptures présentées :

Buste d’Auguste Rodin, 1888
Bronze, H. 39,5 ; L. 25 ; Pr. 27 cm
Dépôt du Centre National des Arts Plastiques en 1994

La Petite Châtelaine, 1895-1896
Marbre, H. 44,2 ; L. 36 ; P. 29 cm
Achat avec le soutien de l’État (Fonds du Patrimoine), de la Région Nord-Pas-de-Calais (Fonds régional d’acquisition des musées) et l’apport d’une souscription publique en 1996.

Les Causeuses, 1893-1895
Plâtre, H. 24 ; L. 30 ; P. 27 cm
Achat avec le soutien de la Région Nord-Pas-de-Calais (Fonds régional d’acquisition des musées) en 2005.

Chienne rongeant un os, vers 1893
Plâtre patiné, H. 16 ; L. 22 ; P. 10 cm
Achat avec le soutien de la Région Nord-Pas-de-Calais  (Fonds régional d’acquisition des musées) en 2005.

Torse de femme accroupie, vers 1884-1885
Bronze, H. 35 ; L. 21 ; Pr. 19 cm
Achat avec le soutien de l’État (Fonds du Patrimoine), de la Région Hauts-de-France (Fonds régional d’acquisition des musées) et de la Société des Amis du musée en 2007

Étude pour L’Implorante, 1890-1907
Bronze, H. 55,5 ; L. 21 ; Pr. 18 cm
Achat avec le soutien de la Région Hauts-de-France (Fonds régional d’acquisition des musées) et du CIC Nord-Ouest en 2008.

L’Homme penché, vers 1886
Plâtre d’atelier provenant vraisemblablement d’un moule à creux perdu, H. 43,2 ; L. 16,5 ; Pr. 28cm
Achat avec le soutien de l’État (Fonds du Patrimoine), de la Région Hauts-de-France (Fonds régional d’acquisition des musées) de la Société des amis et du Cercle des mécènes de La Piscine, le soutien d’une amie du musée et un apport significatif du CIC Nord-Ouest en 2017

La Petite Châtelaine à la natte courbe, 1892-1893
Plâtre, H. 33 ; L. 28 ; P. 22 cm
Dépôt d’un collectionneur privé au musée de Roubaix en 2018.

 

Photos : Arnaud Loubry et Alain Leprince

 

Consultez également