En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour disposer de services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plusX
Trier par période
  • Chaque semaine
  • En Septembre
  • En Octobre
  • En Novembre
Autres tris
Les rendez-vous 2017
 
Accueil » Expositions » Passées » François Boucq , Le Feu

François Boucq , Le Feu

14 SEPTEMBRE 2015 > 3 JANVIER 2016

 

Dans le cadre de la commémoration de la première guerre mondiale, La Piscine a confié deux espaces d’exposition à 11 artistes qui se succéderont tous les 4 mois. Ces plasticiens, peintres, dessinateurs, photographes, sculpteurs, vidéastes s’interrogent, dans des œuvres puissantes, sensibles et intelligentes, sur l’apparente inéluctabilité, la permanence et la barbarie des conflits modernes.

 

Les vingt quatre aquarelles originales de François Boucq, présentées dans le cadre de cette exposition, sont extraites de l’album réalisé par les éditions Invenit sur Le Feu de Henri Barbusse, roman qui reçut le Prix Goncourt en 1916. «L’idée de cet ouvrage est née d’une rencontre entre deux hommes. Un siècle les sépare, mais pourtant tout les rapproche. À François Boucq le trait ciselé, percutant. À Henri Barbusse les mots crus, justes, claquants de précision; car il fallait au moins cela pour témoigner d’une guerre sur laquelle tout a été dit, ou presque. De tous ces mots qui sont autant d’images. […] Du destin de ces hommes victimes de la « sale guerre », dont le quotidien ne fut que peur, boue, ennui, vermine, cadavres, mais si profondément humains, touchants dans leurs élans de fraternisation. »

 

Commissariat : Sylvette Botella-Gaudichon

Avec l’aide des Editions Invenit.

Légende :

« … le sac, c’est la malle et même c’est l’armoire … » 2008.

aquarelle sur papier. 36 × 26 cm

 

Autour de l’exposition

Le Papoter sans faim

6 octobre 2015 > 12h30

La Surprenante du vendredi

9 octobre 2015 > 18h30

Consultez également