En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour disposer de services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plusX
 
Accueil » Collections » Sculptures » Pierre ROCHE, La Délivrance. Retable allégorique, 1905-1911

Pierre ROCHE, La Délivrance. Retable allégorique, 1905-1911

Pierre ROCHE (Fernand MASSIGNON, dit) (Paris,1855- Paris,1922)

 

Ce retable, composé de reliefs de plomb et de bronze incrustés dans une grande structure de bois et encadrant un buste de plâtre, témoigne du goût de Pierre Roche, artiste au solide bagage scientifique, pour l’expérimentation et l’invention de procédés originaux et traduit son intérêt pour le bas-relief et les liens entre architecture et sculpture. Dès 1904, l’artiste dédie aux victimes de la guerre russo-japonaise quatre visions qu’il modèle l’année suivante sous les titres de L’Orgueil, L’Envie, La Colère et L’Avarice. Il leur adjoint les trois reliefs de La Gourmandise, de La Luxure et de La Paresse, ainsi que le buste d’une femme aux cheveux tressés, dont les mains coupées au poignet sont collées sur les oreilles, et présente cet ensemble des sept péchés capitaux en 1905 sous le titre de Délivrance. En 1910, il le confrontera à son pendant allégorique, les Sept OEuvres de la Miséricorde. Profession de foi idéaliste et antidéterministe, cette vision symboliste prône la prière et le repli sur soi pour échapper aux contingences du quotidien et aux mauvaises influences du monde extérieur.

Cette œuvre est présentée dans la salle consacrée à l’esprit fin de siècle.

Légende

Pierre ROCHE (Fernand MASSIGNON, dit) (Paris,1855- Paris,1922)
La Délivrance. Retable allégorique, 1905-1911
Bois, plomb, plâtre et bronze
H. 195 ; L. 195,8 ; P. 21 cm
Don de Mme Roche en 1923
Photo : Alain Leprince

Ecoutez le commentaire de cette oeuvre :

Consultez également