En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour disposer de services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plusX
 
Accueil » Collections » Sculptures » Enrico CAMPAGNOLA, Jeune fille, 1973

Enrico CAMPAGNOLA, Jeune fille, 1973

Enrico CAMPAGNOLA (1911-1984)

 

Enrico Campagnola est un sculpteur devenu peintre. Né à Saint-Imier (Suisse) le 1er août 1911, de parents vénitiens, il est mort le 27 mars 1984 à Besançon où ses parents avaient émigré entre les deux guerres. Après des études à l’Académie Royale de Rome où il obtient le professorat de sculpture à l’âge de 23 ans, il retourne en France et exerce pendant un an à l’École des Beaux-arts de Besançon. Il connaît la renommée en tant que sculpteur, en obtenant une distinction au Salon des Artistes français en 1939 avec un bois sculpté, L’Offrande, et en réalisant quelques monuments dans la région après la guerre. Il s’installe à Paris en 1947 et travaille dans un atelier de publicité (mettant en œuvre le procédé très particulier de l’héliophore). Sans atelier, il sculpte de petits sujets, dessine et peint. Il fréquente Colette et Jean Cocteau, qui lui écrit en avril 1950 : « Mon cher Enrico Campagnola, il s’agit toujours de sculpter, même chez les écrivains, les dessinateurs et les peintres. Je vous félicite de porter le relief dans votre âme – je déteste la platitude – Votre Jean Cocteau ». Il remporte un Prix au Salon du nu à la galerie Bernheim jeune avec une toile qui obtiendra également une distinction au Concours International de peinture de Deauville en 1955. Ce sera le début de sa carrière de peintre et de son succès auprès des collectionneurs.

Parmi les cinq sculptures offertes au musée de Roubaix, les fers soudés, et notamment la Jeune fille, découlent de l’assemblage de particules ou de plaques de fer soudées entre elles puis polies ou patinées. Elles témoignent à leur façon d’une pratique très personnelle de la taille directe (que Campagnola pratiquait sur le bois et la pierre) d’un artiste qui travaillait toujours de manière intuitive et spontanée, renonçant à tout dessin préparatoire comme à toute réalisation déléguée à un praticien ou à un fondeur.

 

Légende :
Enrico Campagnola (1911-1984)
Jeune fille, 1973
Plaques de fer soudé et poli
H. 106 ; L. 20 ; P. 25 cm
Don de Mme Bret en 2012

Consultez également