En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour disposer de services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plusX
 
Accueil » Collections » Sculptures » Charles-Marie-Félix MARTIN La Chasse au nègre, 1873

Charles-Marie-Félix MARTIN La Chasse au nègre, 1873

Charles-Marie-Félix MARTIN (Neuilly-sur-Seine, 1844 – Paris, 1916)

 

En 1852, parut aux États-Unis La Case de l’oncle Tom, écrit par Harriet Beecher-Stowe. Le succès immédiat de ce roman, notamment en Europe, permit de diffuser les théories abolitionnistes et de réveiller les réactions à l’esclavagisme sur le vieux continent qui avait aboli l’esclavage, en 1833-1834 en Angleterre et en 1848-1849 en France. L’œuvre de Félix Martin est exposée au Salon de 1873 avec un titre choc et la citation d’un article antiesclavagiste emprunté à La Revue britannique qui relate une pratique courante dans les plantations américaines et françaises : traquer les esclaves fugitifs avec des molosses dressés à cette fin. Martin réalise là l’une des très rares évocations sculptées de ces drames, à l’époque plus fréquemment traités par la gravure d’illustration ou la peinture, notamment aux États-Unis.

Cette œuvre est présentée dans la salle consacrée à l’orientalisme

Légende

Charles-Marie-Félix MARTIN (Neuilly-sur-Seine, 1844 – Paris, 1916)
La Chasse au nègre, 1873
Marbre
H. 109 ; L. 181 ; P. 85 cm
Achat de l’État au Salon de 1873 ; Dépôt du Centre national des arts plastiques en 1999
Photo : Alain Leprince

Ecoutez le commentaire de cette oeuvre :

Consultez également