En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour disposer de services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plusX
 
Accueil » Collections » Sculptures » Auguste RODIN, Buste de Dalou, 1883

Auguste RODIN, Buste de Dalou, 1883

Auguste RODIN (Paris,1840 – Meudon, 1917)

 

Portrait d’un sculpteur par un sculpteur, cette effigie d’Aimé Jules Dalou par Auguste Rodin fut exécutée dans un climat fragile d’amitié et de respect mutuels entre les deux artistes. En 1884, Rodin est enfin reconnu pour les libérations audacieuses qu’il offre à la sculpture, par ses jeux de reprise, de multiplication et de fragmentation et va s’imposer comme l’initiateur de la sculpture moderne et contemporaine. Dalou, quant à lui, vient de rentrer en France après dix ans d’exil pour sa participation à la Commune en 1870, et triomphe au Salon de 1883 avec son grand relief de Mirabeau répondant à Dreux-Brézé ; il s’affirmera comme le rénovateur du monument public. Rodin donne de son ami une image héroïque et signe là, parmi la foule de bustes réalisés, l’un de ses meilleurs portraits. L’association de la poitrine nue et héroïque et du visage réaliste prouve la place élevée qu’attribue Rodin à son modèle dans l’art du temps. Au Salon de 1884, Rodin présente ce buste avec celui de Victor Hugo. Véritables clous de l’exposition, ces deux portraits connaissent un vaste succès critique dont témoigne Louis de Fourcaud, enthousiaste : « Il n’y a rien, au Palais de l’industrie, de plus moderne, parce qu’il n’y a rien de si implacablement et hautement vrai. »

Cette œuvre est présentée dans la salle consacrée au Siècle des Salons

Légende

Auguste RODIN (Paris,1840 – Meudon, 1917)
Buste de Dalou, 1883
Bronze
H. 52 ; L. 43 ; P. 24 cm
Dépôt du musée Rodin en 2000
Photo : Alain Leprince

Consultez également