En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour disposer de services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plusX
Trier par période
  • Chaque semaine
  • En Septembre
  • En Octobre
  • En Novembre
Autres tris
Les rendez-vous 2017
 
Accueil » Collections » Peintures » Julius S. STEWART, Rédemption, 1905

Julius S. STEWART, Rédemption, 1905

Julius S. STEWART (Philadelphie,1855 – Paris, 1919)

 

Originaire de Philadelphie, cet artiste américain fut l’élève de Jean-Léon Gérôme et débuta au Salon parisien de 1878. Avec cette composition complexe dont il fit l’hommage à l’État français en 1905, Stewart s’inscrit dans une thématique qui, au cours des dernières années du XIXe siècle, s’impose tant en littérature qu’en musique, en peinture qu’en sculpture.

L’image de la pécheresse repentie, moderne Marie-Madeleine, est ici associée au motif de l’apparition divine que Stewart emprunte notamment à Odilon Redon et à Gustave Moreau. Frappée par la vision du Christ dont le reflet s’imprime dans un miroir derrière elle, la jeune débauchée, qu’une diabolique main gauche griffue attache encore à la table des plaisirs, s’affiche dans la robe blanche de sa pureté retrouvée et de sa prochaine union avec le service du sacré.

Ce tableau est présenté dans la salle de L’esprit fin de siècle.

Légende :

Julius S. STEWART (Philadelphie,1855 – Paris, 1919)
Rédemption, 1905
Huile sur toile
H. 220 ; L. 250 cm
Don de l’artiste à l’État en 1905 ; Dépôt du Centre national des arts plastiques en 1992
Photo : Arnaud Loubry

Consultez également