En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour disposer de services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plusX
Trier par période
  • Chaque semaine
  • En Aout
  • En Septembre
  • En Octobre
Autres tris
Les rendez-vous 2017
  • Tous les Dimanches
    • Visite guidée des collections permanentes et bâtiment : De 16h à 17h
      Plus informations
    • Animation jeune public, collections ou exposition temporaire : De 16h à 17h30
      Plus informations
  • Du 01/07/2017 au 24/09/2017
    • Exposition Carolyn Carlson : Carolyn Carlson a toujours écrit, dessiné, peint. Pour danser et en dansant, pourrait-on dire de la chorégraphe qui qualifie sa danse de poésie visuelle. « Writings on water » (écrits sur l’eau), de la pièce éponyme de Carolyn Carlson, donne son nom à cette exposition qui présente plus d’une centaine de dessins, croquis, traces, posés sur le papier tout au long de la vie de la danseuse et chorégraphe. Pour ce voyage graphique au bord du bassin roubaisien, La Piscine a l’honneur et le plaisir d’accueillir de nouveau la saltimbanque apatride, qui a maintes fois collaboré avec elle, en particulier pendant les neuf ans consacrés à la direction du Centre Chorégraphique National de Roubaix.
      Plus informations
 
Accueil » Collections » Céramiques » Alexandre SANDIER, Portique, 1913

Alexandre SANDIER, Portique, 1913

Alexandre SANDIER (Beaune, 1843 – 1916)

 

En 1897, Émile Baungart, l’administrateur de la manufacture de Sèvres, nomme à la direction des travaux d’art un architecte d’intérieur qui était entré l’année précédente dans l’institution comme auteur de formes et décorateur. Alexandre Sandier, formé aux Beaux-Arts de Paris puis auprès de Russel Sturgiss à Chicago, engage alors la manufacture dans un programme de redynamisation pour la préparer à l’exposition universelle de 1900.

Animateur, rénovateur, technicien, Sandier marque fortement Sèvres. Son sens de l’architecture le conduit notamment à faire mettre au point un nouveau grès cérame, résistant à l’extérieur et utilisable dans des projets monumentaux. En 1900, la façade du pavillon de la manufacture, réalisée grâce à cette technique, connaît un grand succès. Pour l’Exposition Internationale de Gand, en 1913, il utilise un système de modules adaptables à diverses configurations pour marquer l’entrée de la bibliothèque de la section française. Arborant le monogramme de la manufacture, ce portique aux allures de moucharabieh est démonté à la fin de la manifestation et envoyé à Roubaix où il sera remonté après la Première guerre mondiale.

Cette œuvre est présentée dans la galerie des sculptures du grand bassin.

Légende :

Alexandre SANDIER (Beaune, 1843 – 1916)
Portique, 1913
Grès cérame de la manufacture nationale de Sèvres
H. 500 ; L. 800 cm
Envoi de la Manufacture nationale de Sèvres en 1914
Photo : Alain Leprince

Consultez également