En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour disposer de services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plusX
Trier par période
  • Chaque semaine
  • En Juillet
  • En Aout
  • En Septembre
Autres tris
Les rendez-vous 2017
  • Tous les Dimanches
    • Visite guidée des collections permanentes et bâtiment : De 16h à 17h
      Plus informations
    • Animation jeune public, collections ou exposition temporaire : De 16h à 17h30
      Plus informations
  • Du 01/07/2017 au 24/09/2017
    • Exposition Carolyn Carlson : Carolyn Carlson a toujours écrit, dessiné, peint. Pour danser et en dansant, pourrait-on dire de la chorégraphe qui qualifie sa danse de poésie visuelle. « Writings on water » (écrits sur l’eau), de la pièce éponyme de Carolyn Carlson, donne son nom à cette exposition qui présente plus d’une centaine de dessins, croquis, traces, posés sur le papier tout au long de la vie de la danseuse et chorégraphe. Pour ce voyage graphique au bord du bassin roubaisien, La Piscine a l’honneur et le plaisir d’accueillir de nouveau la saltimbanque apatride, qui a maintes fois collaboré avec elle, en particulier pendant les neuf ans consacrés à la direction du Centre Chorégraphique National de Roubaix.
      Plus informations
 
  • La Piscine Roubaix
Accueil » Actualités » Les libellules ont envahi La Piscine

Les libellules ont envahi La Piscine

Chaque année, La Piscine crée un projet en collaboration avec de l’Ecole Supérieurs d’Arts Appliqués et Textile (ESAAT), idéalement située face au musée. Un thème est donné aux étudiants de l’école qui ont ensuite pour mission de créer les œuvres qui seront exposées temporairement dans le musée. C’est sur le thème « Bestiaire » qu’ils ont eu l’occasion de travailler cette année. Actuellement,  14 projets ayant mobilisé plus de 200 élèves de l’école sont présents au musée. Ces créations utilisent de nombreuses techniques et disciplines artistiques, de la peinture à la sculpture, en passant par le dessin d’animation ou encore la vidéo.

Cette année, ce sont les libellules qui attisent particulièrement la curiosité des visiteurs ! Après les plongeurs qui avaient fait l’unanimité dans le bassin en 2016, ces insectes volants semblent prêts à se poser sur l’eau recouverte de nénuphars. D’autres créations toutes aussi originales sont réparties dans l’ensemble du musée parmi les collections permanentes.

A découvrir jusqu’au 7 mai prochain.

Retrouvez l’annonce de l’événement

 

Consultez également