En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour disposer de services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plusX
 
Accueil » Actualités » Le musée en chantier » DANS LES COULISSES DE LA FERMETURE… À 2 MOIS DE LA RÉOUVERTURE !

DANS LES COULISSES DE LA FERMETURE… À 2 MOIS DE LA RÉOUVERTURE !

Fermée depuis quatre mois, La Piscine entrouvre ses portes et vous dévoile les coulisses de sa mutation à quelques semaines de la réouverture en octobre 2018.

La forte présence de la sculpture, depuis l’existence du musée, a initié une très active politique d’enrichissement et d’expositions temporaires qui est assurément un marqueur fort de l’identité de La Piscine. Cette dynamique et cette spécificité ont dirigé les premiers pas du projet d’agrandissement et nourri l’idée de faire un parcours pour raconter l’histoire de la sculpture figurative au XXe siècle. Aujourd’hui l’idée prend forme dans l’extension du musée et les œuvres arrivent progressivement dans les nouveaux espaces. Des œuvres de Rodin, Bourdelle, Sarrabezolles, Delamarre, Iché, Orloff, Waroquier, Meunier, Maillol, Despiau, Giacometti, Lipchitz, Laurens, Miklos Csaky ou Gargallo se confronteront dans une galerie de sculptures baignée de lumière naturelle. Ces œuvres parfois très lourdes ont nécessité un gros travail d’installation et même un système de grutage pour installer, dans le patio de sculpture, l’impressionnant Centaure mourant d’Antoine Bourdelle. Non loin, l’atelier du sculpteur Henri Bouchard, que prolonge une salle didactique de présentation des matériaux et techniques de la sculpture,  vient d’être reconstitué à l’identique et transportera les visiteurs dans l’ambiance d’un vrai atelier d’artiste parisien de la première moitié du XXe siècle.

Dans la salle dédiée à l’Histoire de Roubaix, la spectaculaire restauration du Panorama de l’inauguration de l’Hôtel-de-Ville de Roubaix, crée en 1911 par les Ateliers Jambon-Bailly pour l’Exposition Internationale de Roubaix,  se poursuit. Autour de cette toile monumentale (6m x 13m), des œuvres évoqueront l’histoire politique, sociale, économique, urbaine et culturelle de Roubaix. Parmi ces œuvres, les visiteurs découvriront notamment le Vitrail représentant Mamadou qui témoignera de l’histoire de l’immigration à Roubaix.

Au même moment, le reste de l’équipe est à pieds d’œuvre pour la réouverture : planification des mouvements d’œuvres pour l’aménagement dans les nouveaux espaces, préparation des nouveaux ateliers pour les jeunes publics, mise en place des nouveaux dispositifs numériques, organisation des expositions inaugurales de réouverture…

Dans les prochaines semaines, vous vivrez en temps réel sur le site et les réseaux sociaux les spectaculaires restaurations et déplacements d’œuvres. De nombreuses surprises vous attendent !

Consultez également